EDisPAL: Axes de recherches et corpus

Le projet de recherche que nous menons s'articule autours de 4 axes principaux (2006/----):
  1. analyse du discours de la Révolution cubaine, en particulier de Fidel Castro (1959-2009) (projet financé par la région Franche-Comté);
  2. analyse, monographique et comparative, du discours révolutionnaire latino-américain (1810-2009) et sa mise en perspective avec le corpus idéologique marxiste et maoïste ;
  3. analyse du discours présidentiel de gauche, par exemple dans une perspective d’histoire immédiate le dénommé "tournant à gauche" (Chavez, Ortega, Correa…) ;
  4. le discours des mouvements sociaux et ethniques (CONAIE…).

Les bases de données discursives constituées par nos propres soins (2005/2009):

Les corpus actuellement en cours de constitution (2010/2012):
  • élargissement du corpus de textes révolutionnaires (1810-2009) et du corpus marxiste;
  • oeuvres complètes de José Carlos Mariategui;
  • oeuvres de Simon Bolivar;
  • oeuvres complètes de José Marti;
  • oeuvre journalistique de Ricardo Flores Magon (articles parus dans Regeneracion);
  • discours de Daniel Ortega (2006-2009);
  • discours de Lula (premier mandat)
  • communiqués et manifestes de l'EPR (Ejército Popular de Liberacion, Mexique) (1996-2008);

Les corpus dont la constitution est prévue (2012/----):
  • oeuvres choisies de José Gervasio Artigas (à partir du volume publié par Editorial Ayacucho) ;
  • oeuvres choisies de Augusto César Sandino (à partir de la sélection éditée par Sergio Ramirez);
  • élargissement du corpus des textes des guérillas de la deuxième moitié du XX° siècle;
  • une sélection des discours présidentiels latino-américains, à partir de l'arrivée au pouvoir d'Hugo Chavez (1999), pour analyser au niveau discursif et lexical le "tournant à gauche" qui a vu l'arrivée au pouvoir d'Hugo Chavez (Venezuela), Daniel Ortega (Nicaragua), Evo Morales (Bolivia), Rafael Correa (Ecuador), Tabaré Vazquez puis José Mujica (Uruguay); Michelle Bachelet (Chile)...
(rattachement: SYLED-CLA²T Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle et LHPLE Université de Franche Comté).